Credit relais : pour acheter et vendre un bien immobilier

qui dit credit relais pense acheter avant de vendre risque et péril?
credit relais, la formule pour acheter un bien immobilier avant d’avoir vendu sa maison

Le credit relais . Pour changer de maison?  acheter et vendre votre maison?

Allez vous acheter avant de vendre ou d’abord vendre et voir le mieux qui vous semblera?

Trouver un logement d’abord

La maison vous plait, et vous craignez de la voir « vous passer » sous le nez. Alors, nul doute, il vaut mieux signer le compromis et souscrire un pret de dépannage : le credit relais immobilier.

Credit relais : Comment doit on s’y prendre

Un pret relais se traduit par une avance de fonds délivrée par une banque en général. Elle offre des conditions en fonction du risque qu’elle va devoir prendre.

Tout d’abord, la maison que vous souhaitez vendre? les crédits sont ils remboursés?

En second, la nouvelle maison que vous convoitez, est elle plus grande ou moins grande? c’est à dire coutera t-elle plus cher ou moins cher?

En d’autres termes, aurez vous besoin de rajouter un financement immobilier pour terminer l’opération?

Toutes ces questions, la banque  se les posera pour comprendre votre démarche, et surtout pour s’entourer des garanties de bonne fin.

Credit relais : tout seul

Le plus simple le credit relais seul  serait ce cas. En effet, la vente présumée suffira à couvrir l’acquisition de la nouvelle maison, et l’opération est denouée.

Alors le pret relais sera débloqué soit chez le notaire avec une garantie telle que la vente de votre maison sera frappée d’opposition dans les mains de ce notaire. Ce cas est le plus simple et le moins onéreux.

Bien entendu, tout se déroule comme prévu, le prix d’achat de la nouvelle maison et le prix de vente de votre maison sont concordants, enfin les acteurs (acheteur et vendeur) sont « synchro ».

Credit relais : ne suffit pas à couvrir l’achat de la nouvelle maison

Nous entrons dans la partie susceptible de réflexions et de stratégie. En effet, cela veut dire que vous acheter un bien plus cher, sans doute plus grand, vous faites un investissement plus conséquent.

La banque propose alors un pret immobilier adossé au credit relais. Nous aurons un financement de trésorerie et un pret immobilier classique. Le point délicat est de bien mesurer le montant qui restera à terme et sur quelle durée. Trop souvent on a tendance à resserrer le budget au risque de devoir corriger par un nouveau petit pret de complément. Ce serait dommage. Plus vrai encore lorsque la vente ne s’est pas réalisée au prix de départ.

Credit relais : notre point de vue

Le credit relais immobilier présente un risque. C’est pourquoi, nous allons insister sur  le bon choix dès le départ. Le bon pret relais . Car il y a beaucoup de tentation ou de prétention à ce niveau.

Scénario 1 :

j’ai évalué ma maison au dessus du prix du marché ambiant. c’est facile, ce bien on le connait trop bien. Le plan de financement s’avérera trop court dès le moment où il faudra baisser la vente.

Scénario 2 :

Je suis persuadé d’avoir fait les bons calculs, je suis patient, l’acheteur sera bientôt là. J’en suis sûr !

Attention le piège est tendu ou plutôt l’effet de ciseau est préparé. Le temps c’est de l’argent, le credit relais augmente capital et intérêts avec le temps : une évidence.

Si la maison ne se vend pas, alors que faire?

On le voit bien sur le plan financier plus le temps passe, plus nous devrions « augmenter » le prix de vente de la maison. ce serait l’idéal ? n’est ce pas ?

Notre conclusion, faire le choix, le bon prix, le bon élan, et surtout ne pas tomber « au milieu du gué ».

Pour cela, quand la décision est prise, il faut agir sans hésiter, appliquer le plan prévu sinon plus rien ne tient.