Assurance emprunteur : la nouveauté

Assurance emprunteur : ce qui change

L assurance emprunteur sort de sa léthargie. Il n’y a pas si longtemps une assurance emprunteur était gravée dans le marbre pour la durée intangible du prêt immobilier qui l’avait provoquée. Ainsi la cotisation mérite aussi un accessit car cette cotisation est gelée de la première à la dernière mensualité : inchangée.

Benoît Hamon le prince charmant

L’expression me plaît. Elle lui sied bien. Car il a bel et bien réveillé notre belle endormie d’assurance emprunteur. Cela ne fut pas simple, les lois ne plaidaient pas en sa faveur. Il devra donc comme le prince charmant avancer en force. Les banques dans  le rôle de la bonne fée veillait sur notre assurance emprunteur, avec beaucoup de bienveillance.

Assurance emprunteur de nos grands ds parents ?

Finalement, l’assurance emprunteur n’était négociée que dans de très bons dossiers. La banque n’avait pas d’autre choix non pas de faire une entorse au contrat groupe signé avec l’assurance partenaire, mais d’accepter une « délégation d’assurance ». C’est à dire, que l’emprunteur souscrivait à « l’extérieur de la banque » une assurance reprenant les conditions du prêt. De plus le bénéficiaire désigné au contrat était par délégation la banque prêteuse.

oubliera-t’on jamais  notre assurance « emprunteur »?

Tout comme L’usage du chèque a été relayé par la carte bancaire, comme la carte bancaire sera relayée par le smartphone et ainsi de suite nous quitterons avec peut être encore plus de facilité l’assurance emprunteur de la banque appelée aussi assurance groupe ou collective.

Assurance emprunteur : nouveautés

Chaque emprunteur d’un crédit immobilier en cours peut rechercher une nouvelle assurance qui remplacera la dite assurance groupe. Plusieurs précautions à prendre toutefois, tout d’abord, il me semble impératif de relire (ou de lire) ! les conditions du contrat d’assurance. En effet , notamment il faut prendre connaissance de  la liste des garanties si possible dans le détail.

Ensuite, vous pourrez prospecter les assurances tant sur le web que les assurances dans les pages jaunes.

Comment faire ?

L’entrée en relation s’obtient en déposant un formulaire (succinct : demande de contact, ou détaillé en suivant votreoffre de prêt).

Dernier point, vous devez vérifier la date anniversaire de l’offre de prêt, car le préavis qui permet de changer son assurance doit être adressé au moins deux mois avant cette date.

Combien d’économie ?

Vous voulez faire des économies ?

  • Bien entendu, alors chez le concurrent examiner les Onze critères indiscutables que l’on doit retrouver dans la nouvelle proposition.
  • Quoique, rien n’interdit de choisir en plus des garanties qui vous paraissent envisageables.
  • Vous pouvez signer votre nouveau contrat avant d’avoir résilié celui de la banque. Le législateur a tout prévu. En effet, vous devrez présenter à votre banque (qui détient le prêt immobilier en cours) un contrat d’assurance définitif.

Ce nouveau contrat n reprendra la date d’échéance annuelle initiale, pas de souci.

Nouvelle assurance emprunteur : étape décisive

Vous adressez le courrier recommandé accompagne des documents nouveaux :

  •  les conditions générales du nouveau contrat d’assurance,
  • le certificat d’assurance dûment signé par les emprunteurs désignés au contrat,
  • également la lettre AR qui  exprime demande de résiliation et la substitution par la nouvelle  assurance.

Réponse attendue : suspense

La banque examine votre proposition, elle ne tardera pas, car la loi lui donne dix jours ouvrés pour motiver son refus ou tout simplement donner son accord.

Je n’imagine pas que vous ne receviez pas au moins un contact téléphonique, annonciateur d’une possible négociation, cela peut faire partie du scénario.

Économies substantielles en vue

Sans préjuger de tous les cas de figure possibles dans ce domaine, du général au particulier…

On peut estimer pour un emprunteur en bonne santé ne dépassant pas 40 ans qu’il puisse faire une économie de la moitié de ses cotisations d’assurance d’origine.

Bien entendu, c’est une hypothèse !

A ce jour, il semble que peu d’emprunteurs se soient lancés dans l’aventure. Normal la loi est applicable depuis le 12 janvier 2018.